Rayon de Soleil

Ce forum recueille des témoignages et discussions sur les violences sexuelles que vous avez subit dans votre enfance et adolescence. Le but de ce forum est de vous aider à en parler et vous libérer au mieux des conséquences.
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 S'affirmer et dire non

Aller en bas 
AuteurMessage
Laurine
Admin


Messages : 361
Date d'inscription : 03/12/2007

MessageSujet: S'affirmer et dire non   Mer 16 Jan - 4:07

S'affirmer et dire non

Beaucoup de gens se plaignent de leur incapacité à s'affirmer, à dire " non " et de toutes les conséquences négatives que cela a dans leur vie privée comme dans leur vie professionnelle :

- sensation de ne pas être entendu et respecté,
- diminution de l'estime de soi (" j'ai été lâche " ou " je me suis encore fait avoir " ),
- aigreur,
- découragement,
- problèmes de poids, eh oui !

Mais qu'est-ce qui nous empêche de dire " non " aux autres, de nous faire respecter ?

Et bien c'est une partie de nous, très enfantine, qui a terriblement peur de décevoir et de ne plus être aimée ou tout aussi peur de féroces représailles.

Ces peurs sont en lien direct avec la façon dont les adultes qui entouraient notre enfance ont réagi à nos tentatives précoces d'affirmation de nous.

- Avons nous subi le chantage affectif que Jacques Salomé appelle " une escroquerie morale":
- Nous a t-on fait croire que nous aurions plus ou moins d'amour en fonction de nos comportements ?
- Ou bien avons nous rencontré la menace des terribles représailles que nous continuons à redouter des années plus tard ?

Bien souvent aussi, nous savons d'autant moins dire " non " que nous redoutons de l'entendre pour nous même.

Comme si le " non " était un rejet de la personne dans sa globalité.

Pour pouvoir dire " non ", il faut tout simplement grandir un peu :

N'est-ce pas un peu naïf et utopique de ma part que d'espérer plaire à tout le monde ?
Et que m'importe l'amour de gens qui ne me sont rien ?

Pour ceux qui me sont chers :

- s'ils doivent vraiment me retirer leur amour parce que j'ai refusé de rendre un service, méritent-ils mon affection ?
- Quant aux représailles, il est important d'explorer nos peurs (Le pire du pire qui puisse m'arriver si je dis non ?) et de réaliser que notre imagination s'emballe et exagère souvent !

Quelques techniques simples vous permettrons d'apprendre à dire " non " de plus en plus facilement, car c'est le premier " non " qui est le plus difficile à prononcer.

- Mettez vous au clair dans votre esprit sur ce qui est acceptable et inacceptable pour vous.
- Vous définirez précisément vos limites et elles seront ainsi plus faciles à poser.
- Si le doute persiste, posez-vous la question au niveau de l'estomac. " Supposons que je dise oui, comment je me sens ? Et si je dis non ? ".
- Le bien être ou mal être éprouvé au niveau du plexus donne des indications extrêmement fiables.
- Refusez l'urgence. " J'ai entendu ta demande, j'y réfléchis et je te rappelle demain."
- Autorisez-vous à changer d'avis. Beaucoup de nos " oui " nous sont extorqués par la manipulation.
- Le manipulateur n'aura que la monnaie de sa pièce. " Ecoute, j'ai repensé à ce que tu me demandes et en fait, je t'ai dit oui trop vite. A la réflexion, ça ne m'intéresse pas du tout. "
- Ne donnez plus de fausses raisons à votre refus.
- Votre entourage sait gérer les fausses objections aussi bien que le commercial le plus aguerri. " Nous ne pourrons pas venir dimanche, belle maman, je suis vraiment trop fatiguée. " " Mais, justement, ma chère, venez vous reposer à la campagne, je m'occuperai de tout, vous n'aurez rien à faire ! "
- Ne vous justifier plus : " qui s'excuse s'accuse " dit le proverbe.
- Plus l'explication est courte, plus elle est convaincante.
- Et refusez d'entrer dans le jeu des " pourquoi? " qui cherchent à vous mettre en accusation. " Je t'ai donné ma raison, si elle ne te convient pas, je ne peux rien faire de plus. "
- Et réalisez surtout, vous qui croyez ne pas savoir dire " non ", que vous savez en fait très très bien dire " non " mais que vous ne l'avez dit jusqu'à présent qu'à une seule personne : vous-même !

Christel Petitcollin

Source
http://perso.orange.fr/laragedevivre/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rayondesoleil.forums-actifs.net
Laurine
Admin


Messages : 361
Date d'inscription : 03/12/2007

MessageSujet: APPRENDRE A DIRE NON NE VIENT PAS TOUT SEUL   Mer 16 Jan - 4:09

http://www.tasante.com/sous_rubrique/bien_etre/psychologie/Pages/dire_NON.php

Apprendre à dire non ne vient pas tout seul. Il s'agit de se poser les bonnes questions et de faire les bonnes réponses. Les conseils d'une psychologue, confrontée tous les jours à des patients pour qui dire non pose un problème...

Dans un film de prévention canadien, une petite fille dit une phrase toute bête et pourtant pleine de bon sens :
"Les adultes nous apprennent à dire bonjour, au revoir, merci, oui, mais jamais à dire non"…
Bien sûr que l’on sait dire non, d’ailleurs les très jeunes enfants vers l’âge de trois ans ont une phase dite d’opposition : ils disent non à tout et pour tout.

Savoir dire non à bon escient quand c’est important de le dire n’est pas la même chose. Il s’agit d’abord de savoir exactement ce que tu veux toi-même. Et c’est surtout cela qu’il est difficile de savoir : ce dont tu as envie, quand, comment, avec qui, pourquoi ? Qu’en est-il par exemple de dire non dans une situation amoureuse ou amicale ? Que risques-tu ?

Ce que je dis aux ados qui viennent me consulter :
A partir du moment où ils ont un doute à une proposition, question, suggestion : c’est que la réponse est "non" à ce moment là ; tu peux alors refuser si tu es sûr(e) de toi ou bien différer ta réponse ce qui te laisse le temps d’y réfléchir.
Il faut aussi et surtout réussir à comprendre pourquoi parfois on dit "oui" à contre cœur, alors que l’on voudrait dire "non".
Quels dangers, quelles peurs, quelles angoisses sont assez puissants pour que tu te sentes obligé(e) ? Quel prix es-tu prêt à payer pour garder un(e) petit(e) ami(e), ou un(e) ami(e) qui ne fait pas attention à toi, à ce que tu éprouves ? A qui peux-tu faire confiance ? Dans quelles limites ? Penses-tu vraiment qu’une relation qu’elle soit amicale ou amoureuse a des chances d’évoluer et de durer si l’un des deux protagonistes se force ?

Toute réponse "forcée" n’aboutira qu’a te procurer des ennuis, car l’on peut se forcer 1 fois, 2 fois mais rarement plus ! Toute relation forcée est vouée à l’échec rapidement !

A. Tan - Psychologue et conseillère conjugale 25/01/02
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rayondesoleil.forums-actifs.net
Laurine
Admin


Messages : 361
Date d'inscription : 03/12/2007

MessageSujet: Re: S'affirmer et dire non   Mer 16 Jan - 4:11

Dans ce post, il est question des personnes jeunes et adultes qui n'osent pas dire "NON" en général dans la vie courante, et dans toutes circonstances, et qui en ont conscience. Ce post est là pour les aider à comprendre pourquoi ils disent OUI alors qu'ils pensent NON. Nous avons tous un jour exprimé un OUI craignant à tord, de vexer, alors qu'au fond de nous même on aurait aimé marqué un refus d'invitation par exemple à l'une des nombreuses soirées dans lesquelles on s'ennuit alors que notre présence n'était pas indispensable.
Nous sommes tous d'accord sur le "NON" que pourrait dire l'enfant, comme l'ado, et l'adulte à leur agresseur dans le cas de viol et d'abus sexuel, et même d'agression gratuite pour vol, n'arrêtera pas sauf dans de rare cas, l'agresseur.
Laurine
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rayondesoleil.forums-actifs.net
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: S'affirmer et dire non   

Revenir en haut Aller en bas
 
S'affirmer et dire non
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» que dire à une amie-collègue qui craque
» Peut-on dire que pardonner, c'est << penser >> ses plaies ?
» "Problematique" s je puis dire
» Vous en dire un peu plus pour avoir votre avis
» "The" débat; le dire ou pas, toutes vos pensées....

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Rayon de Soleil :: INFOS CONSEILS JURIDIQUES ET PSY-
Sauter vers: